les chevaliers de Divermine

jouer le role dun chevaliers ou d'un ecuyers
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briséis
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 23
Localisation : Saphir
Age en RPG : escrime
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Mer 17 Oct 2007 - 18:10

La veille
La jeune fille était dans le placard à herbes. Briséis rangeait les herbes qu'avaient néssécité le rituel qu'ils venaient d'accomplir. Parfois, Briséis se dirait qu'elle aimerais bien avoir d'aussi grands pouvoirs que ceux de sa mère... Elle aimerais pouvoir faire de la lévitation, de la téléphathie, de la guérison et maîtriser l'eau comme sa mère... Mais elle n'était que télépathe. Briséis était vêtue d'une longue robe blanche et d'une veston tout aussi blanc brodé de fils d'or qui lui allait plus bas que les genoux. Ses longs cheveux n'étaient guère attachés. Il faisait maintenant très noir dehors, elle ne pouvoit retourner chez elle, elle décida de rester au temple, son oncle savait que si elle n'était pas à la maison elle était au temple... Il viendrait la voir demain matin. Elle avait presque fini lorsqu'elle entendit un grand bruit puis des cris de détresses. «Briséis, cachez-vous !» C'était la voix de son maître... Elle devait l'écouter. Elle saisit la lanterne qui se trouvait dans le grand placard, se cacha sous une tablette et éteignit la lanterne. Elle fit pas un mouvement.
Tout à coup elle entendit deux voix qui venaient vers elle. C'était deux hommes, certainement pas des prêtres.
«Ce temple était plein d'or... Tu es sûr qu'il ne nous manque rien ? Alors fouille l'autre côté du temple, moi je vais fouiller ce côté-ci...»
La jeune femme se raidit... Elle s'était elle-même prise au piège... Elle s'était emfermée dans le placard à herbes. L'homme entra dans la pièce. Il portait une torche à la main. Briséis était faite. L'homme fouilla la petite pièce, mais ne la remarqua pas. Croyant qu'il était parti, Briséis fit un léger mouvement et un pot tomba par terre et se brisa. L'homme se dirigea vers le pot et l'éclaira à l'aide de sa lanterne. C'est à ce moment qu'il remarqua Briséis. Il la saisit par le bras et la sortit de sa cachette.
«Alors toi, tu vas plaire au capitaine... Allez viens !»
Dit l'homme en la prenant par le bras. Il l'oubligea à marcher jusqu'à un champ où était installé le campement des Mercenaires. Il la fit entrer dans une tente et l'attacha solidement à un pieu. Il attache ses mains très solidement. Ensuite l'homme retourna piller le village. Briséis avait du sang dans la figure et sa lèvre était coupée. Elle était toute échevelée. Elle pleura terriblement. Au bout d'une heure elle cessa de pleurer et décida d'attendre le retour des Mercenaires.
Aujourd'hui
Les soldats revinrent aux petites lueurs de l'aurore. Un soldat se dirigea vers son capitaine et lui demanda de le suivre.
«J'ai quelque chose à vous montrer, mon capitaine. Un de nos homme l'a trouvée cachée dans le temple, il cru qu'elle pourrait... vous distraire...»
Hésita le jeune homme. Briséis commencait à se dire qu'elle n'était pas très fûtée, elle s'était auto-emfermée dans une placard à herbes magiques. Un homme entra dans la tente où elle se trouvait, ce devait être le capitaine... Briséis n'osa prononcer aucun mots.
Elle avait tenté mainte fois de contacter les druides du temple... Mais ils étaient tous morts... Elle avait pleuré plusieurs heures, elle n'avait plus l'air d'une prêtresse mais plutôt d'une clocharde. Elle n'avait pas pu dormir car elle était trop stressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-harrypotter.monforum.com
Hector
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Mer 17 Oct 2007 - 18:22

Le capitaine n'aimait pas piller les villages. Alors tout ce qu'il demandait c'était de belles femmes. Il n'avait rien volé cette fois-ci mais ses hommes lui avaient rapporté une jolie jeune femme. Hector entra dans sa tente et y vit la jeune fille. Elle serait beaucoup plus belle si elle n'avait pas défié son soldat... Car elle avait l'air d'avoir été battue. Elle avait pleuré, il en était sûr. Il la regarda attentivement. Il s'approcha d'elle et détacha ses mains avec la certitude qu'il aurait une giffle. Il emporta une bassine avec de l'eau et un tissu. Saisit le tissu mouillé et le tordit. Il voulu nettoyé le visage de la belle jeune femme mais celle-ci recula. Il remit la guenille dans le pot.

«Quel est ton nom ? Es-tu de la famille royale ?»

Dit-il en s'approchant d'elle la jeune femme le regarda avec dégoût. Elle faisait pitié. La jeune femme n'était pas prête de répondre. Il décida donc de faire les premiers pas...

«Moi c'est Hector, c'est des Mercenaires de Saphir.»

Dit le jeune homme en faisant un petit sourire amical. Il prit lui-même la guenille qu'il y avait dans la bassine et se nettoya le visage. Car il avait eu très chaud et il était plein de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 23
Localisation : Saphir
Age en RPG : escrime
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Jeu 18 Oct 2007 - 17:46

Lorsque le jeune homme se mit à lui parler la jeune fille leva sur lui des yeux éplorés. Elle était fort courageuse lorsqu'elle voulait mais cette fois-ci c'était différent, car elle avait les mains ligotées... Briséis ne pouvait même pas bouger. Elle ne désirait en aucun cas s'adresse directement au jeune homme. Mais lorsque l'homme détacha ses mains elle le regarda avec gratitude. Lorsque le jeune homme voulu la nettoyer lui-même elle recula, cet homme était l'un de ceux qui avaient tué les prêtres de Saphir. Elle le trouvait très beau et il éveillait en elle un désir qu'elle n'avait jamais connu, mais cet homme était un meurtrier. Elle ne fit que l'observer en prenant compte de ses faiblesses. Puis elle détourna les yeux et se concentra sur les couvertures du jeune homme. Elle observa la tente de long en large.
«Des hommes comme vous j'en ai vu des centaines... Il partaient tous pour la guerre, ils me font pitié. Ils tuent sans même se préoccuper que la personne a peut-être une famille, un femme et des enfants !»
Se révoltait la jeune femme en le regardant les larmes aux yeux. Cette fois-ci si l'homme tentait de la charmer elle ne pourrait y resister. Elle mit son visage entre ses mains et pleura longuement avant de pouvoir reparler à Hector.
«Mais jamais je n'avais vu de captifs...»
Dit Briséis en refusant de croiser son regard. Lorsque Hector eu finit avec le tissu la jeune fille le saisit et se nettoya le visage avec l'eau de la bassine. Ensuite elle accepta de regarder l'homme et puisqu'elle était soulagée de voir que l'homme n'était pas une brute, elle se dit qu'elle allait peut-être lui dire son prénom. Elle après s'être nettoyé elle remit la tissu dans la bassine.
«Mon nom est Briséis... Et je ne suis pas de la royauté.»
Elle déposa son regard sur le bassine et vit que, puisqu'elle et le jeune homme venaient de se nettoyer l'eau de la bassine était devenue rougeâtre. Les larmes se mirent à couler sur ses joues puis se remit à pleurer en pensant à son sort. Si son oncle avait été là il l'aurait prise dans ses bras... Mais maintenant elle n'aurait plus l'affection qu'elle recevait de la part de son oncle et de tout les autres gens qui l'amaient, le jeune homme ne démontrerais aucune affection envers une pleurnichade comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-harrypotter.monforum.com
Hector
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Jeu 18 Oct 2007 - 18:08

Hector avait pris la déscision de ne pas brusquer la jeune femme, mais il fallait avouer qu'elle éveillait des désirs qu'il n'avait jamais connu. Heureusement elle ne pleurait plus... Car il serait tenté de la prendre dans ses bras. Il faisait maintenant plus clair dehors. Le jeune homme se sentait fatigué mais il ne bougea pas. La jeune femme se décida enfin à parler.


«Comme moi, non, comme ceux qui sont dehors oui ! Je crois que les saphirois méritent plus que ta pitié... Ils te défendent au prix de leur vie.»


Répondit Hector à son premier commentaire. Il l'observa longuement la jeune femme et attendit qu'elle finisse ce qu'elle avait commencé à lui dire. Mais lorsqu'elle se remit à pleurer il détourna les yeux. Il attendit patiemment qu'elle continue. Il n'était pas comme les autres mercenaires, les autres oubligeaient les femmes à coucher avec eux, mais lui préférait que les femmes viennent à lui...


«Tu n'avais peut-être pas vu de captifs, mais il y en a en ce moment même où je te parles, il y en a au Royaume d'Onyx..»


Le jeune homme décida de ne pas essayer de toucher la jeune femme avant le lendemain soir, à part si elle venait par elle-même... Il attendit qu'elle lui fasse part de son nom... Il s'étira car il était de plus en plus fatigué.


« C'est un très beau nom... Il ne signifierait pas ''brise du matin'' ? »


Demanda le jeune homme. Il regarda Briséis avec des yeux tendres que personnes ne lui connaissait. Il se dirigea vers les couvertures de son lit. Il enleva sa cuirasse et ne garda que sa tunique, il enleva même son pantalon.


«Maintenant, si tu peux m'excuser j'aimerais piquer un petit somme, mais tu peux rester avec moi si tu veux... Car je ne suis pas sûr que tu ne veuilles te retrouver avec un mercenaire qui ne t'apprécierait que pour ton corps, et qui ne se gênerait pas pour te toucher.»


Lui dit Hector en se couchant sous les couvertures. Il savait que la jeune femme ne quitterait pas cette tente.


Dernière édition par le Ven 7 Déc 2007 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 23
Localisation : Saphir
Age en RPG : escrime
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Ven 19 Oct 2007 - 17:39

Briséis regarda le jeune homme dormir pendant un moment. Elle retira les couvertures et vit que ses jambes et ses bras étaient meurtris... Elle remplacae l'eau de la bassineet prit le linge et le tordit. Puis elle nettoya les jambes et les bras d'Hector avec douceur, elle cru voir un léger sourire sur les lèvres d'Hector. Lorsqu'elle eu finit de le laver, elle remit doucement les couvertures sur le jeune guerrier. Elle avait brusquement un élan de compassion pour le jeune homme, mais elle devrait le tuer, sinon, d'autre villages seraient pillés et d'autres gens seraient mis à mort... elle ne devait en aucun cas s'attacher à lui. Personne n'entra, car personne n'avait droit d'entrer dans la tente du capitaine sans y avoir été convié. Elle rinca la guenille et enleva le veston qu'elle portait. Elle nettoya ses petits bras, ensuite elle leva ses jupe et lava ses jambes. Briséis ne désirait surtout pas se dévêtir, car elle soupçonnait Hector d'être toujours éveillé... et elle avait probablement raison !
Elle décida d'attaendre quelques heures avant de mettre le projet de tuer Hector à exécution. Seulement, en aurait-elle le courage ? Elle n'avait jamais tué autre chose qu'un insecte... Elle foulla la tente à la recherche d'une arme et finit par trouver d'une lance... ou d'une flèche ? elle l'ignorait... Briséis s'agenouilla aux côtés d'Hector. Elle ne pouvait se resoudre à le tuer. Elle mit la pointe de la lance sous sa gorge, mais elle la retira. Son coeur voulait mais elle non. Elle ne pouvait s'u résoudre...
Toute sa vie elle avait vécu dans la tristesse. Jamais elle n'avait connu l'amour... Mais cette fois elle croyait l'avoir trouvé et il fallait qu'elle tue cet homme ! Elle était misérable, elle se sentait tellement idiote... Elle le regarda pendant quelques minutes et se ragenouilla près de lui. Elle reprit la pointe de la lance et la remit sous sa gorge. Elle ne bougea pas, elle le regarda. Puis elle appuiye sur la pointe un peu plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-harrypotter.monforum.com
Hector
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Ven 19 Oct 2007 - 18:00

Hector n'avait pas vraiment envie de dormir... Donc il ne pit que se reposer les yeux mais, croyant qu'il dormait, la jeune femme décida de retirer les draps pour voir l'état de ses membres. Elle changea l'eau de la bassine et nettoya ses jambes et ses bras. Sous les caresses de la jeune femme Hector fit un léger sourire. Mais la jeune fille l'avait remarqué... Lorsque vint son tour de se laver la jeune fille ne retira pas sa robe, à la grande déception d'Hector. Il s'endormit avec le visage de Briséis dans la tête.




Pendant son sommeil il fit un rêve étrange. Il voyait Briséis et la jeune femme faisait une sorte de rituel pour honorer la déesse Saphira. Puis elle allait ranger les herbes lorsque des cris se firent entendre. La jeune femme saisit la lanterne, sa cacha et l'éteignit. Puis il vit la brutalité dont le Mercenaire qui l'avait amenée au campement avait fait preuve envers la jeune femme. L'homme avait serré les bras de la jeune femme et l'avait gifflée... Il n'avait donc aucun respect pour les femmes ce salaud !?




Puis sentant une légère pression sans son cou, il se réveilla mais n'ouvrit pas les yeux.




«Fais-le...»




Ordonna Hector avec les yeux fermés. Sentant qu'elle allait lui demander quelque chose il lui fit signe de ne rien dire, car il savait ce qu'elle allait lui demander. Il savait qu'elle allait dire ceci : «La mort ne vous fait pas peur ?» Car c'était couvent ce que les gens lui demandaient...




«Tout le monde meurt un jour... Cela ne change rien si c'est tout de suite ou plus tard...»




Murmura Hector en rouvrant brusquement ses yeux. Il plongea son regard bleu dans les yeux de Briséis. Dans les yeux de la jeune fille brillait une flamme de tristesse mêlée de colère. Il la prit par les épaules et la rapprocha légèrement de lui.




«Fais-le... je suis sûr que tu n'oseras pas...»


Dernière édition par le Ven 7 Déc 2007 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briséis
Peuple de Saphir
Peuple de Saphir
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 23
Localisation : Saphir
Age en RPG : escrime
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   Sam 27 Oct 2007 - 20:36

La jeune femme avait saisit la pointe de la lance et l'avait mise trois fois plus fort la deuxième fois. Et là Hector s'était réveillé. Il lui ordonnait de le tuer... Mais comment cela était-ce possible ? Tout le monde a peur de quelque chose... Mais lui il n'était pas un homme normal, il n'avait apparemment pas de sentiments ! Car un homme qui n'avait pas peur n'était pas normal. Elle allait lui dire : «Et la mort, elle, elle ne vous fait pas peur ?» Mais le jeune homme la retint. Il mit un doigt sur sa petite bouche. Briséis fut tellement surprise de la réponse d'Hector qu'elle faillit à le giffler.
Lorsque les mains du jeune homme lui touchèrent les épaules un frisson lui parcourut l'échine. Elle le savait maintenant elle était amoureuse de lui. Lorsque le jeune homme la défia du regard elle enfonca la lance encore un peu plus... Elle avait très peur en fait, elle ne désirait aucunement le tuer, mais Hector ne lui laissait pas le choix, elle voulait lui prouver qu'une femme aussi avait du courage en réserve... Elle le regarda dans les yeux sans ciller..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-harrypotter.monforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le campement des Mercenaire (P.v. Hector et Briséis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un campement viking à Hérouville
» AIMER VOIR ......HECTOR OLBALK
» Rue de la Banque: «Dialogue amorcé», selon le DAL
» Noblesse
» FESTIVAL : "L'événement Diep" (76).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les chevaliers de Divermine :: Royaume de Saphir :: Les Champs-
Sauter vers: